Focus

Le Barrage de Treauray mis en sécurité en un temps record !

Le Barrage de Treauray, situé sur les communes de Brec’h et Pluneret, construit en 1959, constitue une réserve en eau brute de 770 000 m3 pour l’alimentation en eau potable du réseau inteconnecté du Morbihan, en Bretagne Française.

Eau du Morbihan, le Maître d’Ouvrage, a fait réviser, selon les "Recommandations pour le dimensionnement des évacuateurs de crues de barrages", établies par le Comité Français des Barrages et Réservoirs, les crues de référence du barrage de Treauray (catégorie C) :
- situation exceptionnelle : crue de période de retour de 300 ans, soit 135 m3/s
- situation extrême : crue de période de retour de 10 000 ans, soit 237 m3/s

La capacité de l’évacuateur de crue n’étant que de 116 m3/s, Eau du Morbihan a engagé un programme de travaux visant à augmenter la capacité d’évacuation de l’évacuateur, en installant 10 Hausses Fusibles de 1,50 m de hauteur et 2,40 m de largeur.

Deux solutions pour la mise en conformité de l’évacuateur de crue avaient été évaluées lors des études d’avant-projet : la création d’un seuil labyrinthe de type Piano Key Weir qui conduisait à des déversement sur la crête du barrage dès la crue de 300 ans, et fut écartée, tandis que le système des hausses fusibles Hydroplus permet de canaliser les débits sur l’évacuateur sans surversement sur la crête jusqu’à la crue de 10 000 ans.

Une ouverture de 24 m a été aménagée en rive droite sur la crête de l’ouvrage. Une plateforme pour accueillir les Hausses Fusibles a été réalisée à l’aide d’un système de poutre et de prédalle reposant sur les contreforts du barrage préalablement sciés. Le mariage de la structure existante avec des éléments préfabriqués a permis de comprimer la durée les travaux à 3 mois d’intervention sur site.